ISCOM
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

J'y étais : le concert de Gorillaz !

Portraits

-

05/01/2018

 

Après sept ans d’absence, oui, sept ans, Gorillaz est revenu avec un nouvel album !

Appelé Humanz, ce nouvel opus est un parfait condensé de pop éléctro urbaine.

C'est l'occasion pour le groupe d'annoncer un grand retour en France. Et un concert au Zénith.

Voici  l'expérience d'un rêve musical et audiovisuel !

 

 


Créé par Damon Albarn et Jamie Hewlett, Gorillaz s’est imposé comme l’un des groupes pop les plus avant-gardistes des années 2000.

C’est en Novembre dernier que Gorillaz a livré un show éblouissant au public parisien sur la scène du Zénith de Paris. Plus énergique que jamais - et pourtant malade, comme l’a témoigné son éternuement magistral de la fin - Damon a dévoilé sa plus belle voix, et a su faire vibrer la salle toute entière. Entre les variantes de rap, de rock et de pop, le public n’a pas eu le temps de s’ennuyer. Les titres s’enchaînaient et les clips défilaient à grande vitesse sur l’écran géant, nous laissant partager un moment très particulier aux côtés de 2D, Noodle, Murdoc et Russell, les quatre personnalités extravagantes de Gorillaz.


Grâce aux maintes vidéos du concert, nous nous sommes tous plongés dans un voyage intergalactique, entre des courses poursuites de voitures, et des fusillades sur paquebots. Pour les plus grands fans, ce n’était bien sûr qu’une redécouverte. Main dans la main avec nos amis, nous avions l’impression d’être dans un film géant, où nous étions tous les acteurs principaux.

Par ailleurs, un grand nombre d’artistes ont rejoint les musiciens sur scène. On pouvait notamment découvrir la rappeuse De La Soul, et ses acolytes Vince Staples et D.R.A.M, qui ont participé à la réalisation de ce concert énergique.

Ainsi, ce fut un moment unique pour l’ensemble du public qui, au rythme des sons, s’est adonné à la danse ou, pour les plus timides, a de grands mouvements de tête. Pour ma part, j'ai été conquise et suis repartie avec des étoiles plein les yeux. Gorillaz, partie intégrante de mon enfance, a su répondre à mes plus hautes attentes, en me laissant rêveuse et satisfaite, de ce samedi soir haut en couleur.

Ps : Mention spéciale pour le morceau Melancholy Hill qui a réussi à me plonger dans un univers merveilleux, et au garçon, totalement stone, qui n’arrêtait pas d’agiter ses bras devant moi, pendant l’ensemble du concert !

 

422 vues Visites

1 J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

#Metierdujour / Responsable communication/ Meilleurs Ouvriers de France

User profile picture

Justine BESSON

17 juillet

Portraits

#Metierdujour/ Attachée de Presse / Léa Villot-Sirieys

CE

Clara Errera

09 juillet

Portraits

#Metierdujour / Découvrez le métier de Director of Content par Max Poussier / NYC

User profile picture

Justine BESSON

19 juin