ISCOM
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

#New-York- Etre Directeur Artistique Avec Alexis Rabilloud

Portraits

-

12/06/2018

Voici l’interview d’un ancien étudiant de l’ISCOM parti aux Etat Unis accomplir son rêve. Alexis Rabilloud nous présente son parcours professionnel après avoir réalisé un Master 1 en communication publicitaire en section CHEPAM.
 
 Quel a été votre parcours à votre sortie de l’ISCOM ?
 
Après avoir effectué son stage de fin d’étude chez Lowe Strateus de 2007 à 2009 (aujourd’hui Mullen Lowe), ces derniers, m’ont permis de continuer d’évoluer (CDD) durant 6 mois, dans leur agence, située sur Paris.
J’ai réalisé des campagnes Prints et Digitale avec Sojasun, la sécurité routière, Maif, Kia. Grâce à ce stage j’ai beaucoup appris au niveau du design. Il faut se rappeler qu’en 2009, le digital n’était pas ce qu’il est aujourd’hui et donc les possibilités de création. 


« À la fin de ces 6 mois, la curiosité de découvrir un autre pays s’installait, et surtout l’envie d‘apprendre l’anglais, cette langue internationale si reconnue de nos jours, me motiva dans ma lancée.
Me voilà parti, pour Toronto plus précisément au Canada pour une durée de 1 an. Après avoir postulé dans plusieurs agences, je n’ai pas eu de suites positives. J’ai fini par trouver un travail de serveur. Après 1 an écoulé, je suis rentré en France où j’ai cherché un stage à New York City. Je tiens à dire que ce n’est pas toujours facile pour un jeune diplômé de trouver très rapidement mais qu’il ne faut pas s’inquiéter, car le pays est très ouvert sur le monde du travail. »


Parliez-vous déjà anglais avant de partir ou avez vous appris sur place ? 
 
Avant de partir, j'avais des bases solides, mais la compréhension n’a pas été facile. Il faut un temps d’adaptation ce qui est tout à fait normal. Après plusieurs mois passés au Canada, je me suis imprégné de l’anglais. Rien n’est impossible, que vous ayez des bases ou non, une fois que vous êtes sur place, vous allez vous améliorer sans vous en rendre compte.


Aujourd’hui vous êtes à New-York est-ce une volonté de votre part ? 


Effectivement, j’avais pour volonté de partir travailler à l'Etat-Unis. Je voulais être à l’étranger, mais cette fois-ci, dans une ville en Amérique du Nord plus précisément à New-York.
Cette ville est si attrayante et attractive du point de vue de la publicité. Cela coïncide parfaitement à mon parcours professionnel.
3 mois après mon retour en France, j’ai obtenu un stage chez Dentsu América . Je n’appartenais à aucune école. Je suis passé par une organisation privée et j’ai eu le poste en tant que Directeur Artistique. Par ailleurs, c’est grâce à cela et à l’accroissement de l’entreprise que j’ai eu la possibilité d’être engagé.
De plus, les directeurs étaient Français et nous avions de très bons rapports. Ils m’ont alors sponsorisé pour un visa H1b de 3 ans. (Le Visa H-1B est un visa de travail temporaire créé dans le but de permettre aux entreprises américaines d’embaucher des employés venant de pays étrangers.) 

Une fois mon stage terminé chez Dentsu America. J’ai continué de travailler avec eux puis je suis rentré chez 360i.


Aujourd’hui, quel est votre poste et quelles sont vos missions ? 


Aujourd'hui, je suis Directeur Artistique Senior chez 360i à New York. Je réalise des campagnes publicitaires pour des marques internationales comme Nestlé, Nespresso, Toyota, Fisher Price. 


Je ne travaille plus uniquement dans le digital, mais mon dernier projet était la réalisation d'un spot publicitaire pour Nestlé Water. Je travaille sur des campagnes 360 Degrees mais je suis plus orienté sur du social ou digital. 

Je conçois des vidéos pour Facebook, YouTube, je conceptualise et réalise les designs des post sociaux pour Facebook, Instagram, Twitter ainsi que pour des sites web



Vos compétences, acquises à l’ISCOM, vous ont-elles permis d’obtenir cet emploi ?


Mon parcours est assez particulier, car l'ISCOM ne formait pas à des métiers créatifs artistiques auparavant. 

Mais bien sûr, toutes compétences que j’ai acquises lors de mon parcours scolaire m’a beaucoup apporté et cela m’aidera toujours pour mes futurs emplois.


Que pouvez-vous dire à un étudiant qui, après avoir fini ses études, souhaiterait se lancer dans le monde du travail, à l'étranger ?
 

Tout est possible ! Il suffit de persévérer et de croire en vous sans se démotiver. Je voulais tellement repartir aux Etats unis que je passais plus de 7 heures tous les jours devant mon ordinateur pendant 2 mois pour décrocher un stage. 

Cependant, si je sortais de l'ISCOM aujourd'hui, je n'irais pas tenter ma chance aux USA ! Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que cela est plutôt bouché et je ne pense pas que ce soit la meilleure des solutions. De mon point de vue et de part mon expérience, je viserais les grandes villes asiatiques comme Hong Kong ou les pays sud-américains, ou encore le Canada.


Lien Profil LinkedIn : 

https://www.linkedin.com/in/alexis-rabilloud-95a5a417/


Portfolio : 

http://alexis-rabilloud.com/

1882 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Portraits

#Metierdujour / Responsable communication/ Meilleurs Ouvriers de France

User profile picture

Justine BESSON

17 juillet

Portraits

#Metierdujour/ Attachée de Presse / Léa Villot-Sirieys

CE

Clara Errera

09 juillet

Portraits

#Metierdujour / Découvrez le métier de Director of Content par Max Poussier / NYC

User profile picture

Justine BESSON

19 juin